Bonnes pratiques pour éviter la surcharge d’un solde débiteur

Avoir un solde débiteur engendre des coûts supplémentaires. Près de 50 % des Français sont souvent confrontés à cette situation. Avec un peu d’effort, vous pourriez éviter d’être à découvert et faire bonne impression pour vos probables demandes de prêts.

Gardez un œil sur vos dépenses

C’est un point capital pour éviter d’avoir un solde débiteur. Vérifiez régulièrement le solde de votre compte pour connaître votre état financier. Si vous êtes souvent dans cette situation, faites un point de vos entrées et de vos dépenses chaque jour. Ce faisant, vous saurez quelles dispositions prendre pour vos prochains achats. Connaître votre situation financière vous permettra de supprimer les dépenses inutiles à temps.

A lire également : Comment bien placer son argent en 2022 ?

Ayez un peu d’argent pour les épargnes

Vous devez à chaque fois établir un budget clair et précis de vos dépenses. Mais, malgré le point, des imprévus peuvent survenir à tout moment. Pour éviter que ce genre de situation impacte votre budget initial et vous mette dans la position de débiteur, ayez toujours d’argent de côté. Réservez souvent une partie de votre budget pour les imprévus. Une marge de 10 % serait largement suffisante.

Gérez correctement votre budget et faites des économies

La bonne gestion du budget commence par un calcul régulé des entrées et des sorties. Notez toutes vos dépenses fixes (alimentation, loyer, abonnements, remboursements, assurances, etc.) et les dépenses non essentielles (shopping, sorties, voyages, etc.). Faites également un point de vos gains courant la même période, évitez souvent d’ajouter les rendements dont vous n’êtes pas vraiment sûrs. Pour aller plus vite, demandez vos relevés bancaires sur les trois derniers mois. Identifiez les points de dépenses importants, supprimez les choses inutiles puis faites des réajustements si nécessaire.

A lire en complément : Remettez vos finances en ordre en 5 étapes

Évitez d’autoriser le découvert

L’une des meilleures façons d’éviter « le découvert » est d’opter pour le « découvert non autorisé ». Ainsi, vous êtes sûr de ne jamais dépenser plus qu’il n’en faut. Lorsque vous émettrez des opérations dépassant la somme disponible sur votre compte, elles ne seront pas validées. Attention ! Éviter ce genre de situation. La banque vous sanctionnera pour essai de paiement ou d’émission de chèque alors que votre compte bancaire est vide.

Choisissez la bonne carte de paiement

Si vous avez une carte à autorisation systématique ou une carte prépayée, il est carrément impossible que vous vous retrouviez en situation de débiteur. Si malgré vos efforts à respecter une ligne budgétaire vous êtes souvent en déficit, cette solution semble être la meilleure. Quoi que vous fassiez, vous ne pourrez pas utiliser plus que ce que vous avez dans votre compte.

Adaptez les emprunts à votre situation

Faites attention aux prêts ! Avec le temps, les mensualités que vous aurez à payer pour le remboursement peuvent peser énormément sur votre budget. Bien que les normes demandent que les remboursements ne prennent pas plus de 33 %, si vous atteignez ce seuil, de simples situations impacteront fortement votre budget. Afin de garder un reste à vivre confortable dans certaines situations, vous pouvez utiliser plusieurs astuces. La première consistera à demander un report du paiement de vos mensualités ou une suspension des paiements en cas de situations difficiles. Votre deuxième option serait de renégocier les conditions de votre prêt. Dans tous les cas, prévoyez des coûts supplémentaires.