Prêt immobilier : emprunter sur 30 ans

Un prêt immobilier est incontournable surtout pour des projets de grande envergure. Pour profiter de faibles mensualités, les emprunteurs peuvent opter pour des prêts sur une longue durée. Il est donc légitime de se demander s’il est possible d’emprunter sur 30 ans. Ce mini guide vous fait le point sur le sujet.

Pourquoi faire un prêt de longue durée ?

Les prêts sur longue durée permettent aux demandeurs de bénéficier de montants conséquents afin d’investir dans l’immobilier de leur choix. Un autre avantage de ce type de prêt réside dans la réduction du taux d’endettement de l’emprunteur. En effet, les mensualités seront forcément réduites, puisqu’elles sont étalées dans le temps.

A lire aussi : Les quartiers les plus convoités pour un investissement immobilier réussi

Du moment où le prêt est considéré comme une charge, les demandeurs qui souhaitent investir dans l’immobilier locatif sont avantagés. De leurs revenus fonciers, ils peuvent déduire les différents intérêts d’emprunt.

Par ailleurs, le prêt sur longue durée est très souvent onéreux. Les banques considèrent ce type de crédit comme un grand risque. Ici, même si vous pouvez trouver un emprunt immobilier de longue durée, les taux d’intérêt sont traditionnellement élevés.

A lire en complément : Quelle loi remplace la Loi Pinel ?

Est-il possible d’emprunter sur 30 ans ?

emprunter sur 30 ans

Emprunter sur 30 ans peut paraître comme une option viable pour réduire ses mensualités, mais un prêt sur cette durée est rare. En effet, les banques ne souhaitent généralement pas prendre de risque. De même, le Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF) impose à celles-ci de ne pas octroyer des prêts immobiliers s’étalant sur plus de 25 ans.

Par ailleurs, bien que ce soit rare d’emprunter sur 30 ans, cela n’est pas impossible. En effet, le HCSF prévoit une enveloppe dérogatoire de 20 % pour certaines banques. Pour faire simple, 2 dossiers sur 10 peuvent avoir un avis favorable auprès de certaines banques.

Il faut remarquer que les prêts sur 30 ans étaient surtout plébiscités par les ménages les plus modestes. Le durcissement des conditions d’accès tend à les exclure. En effet, ces derniers ne peuvent plus forcément profiter de ces prêts.

Pour profiter de l’enveloppe dérogatoire du HCSF, il faut tout de même un apport personnel conséquent, un taux d’endettement ne dépassant pas les 35 %, une situation financière stable.

Comment trouver une banque offrant facilement un prêt sur 30 ans ?

Emprunter sur 30 ans n’est pas monnaie courante. La durée de remboursement coïncide généralement avec une période où les problèmes de santé sont de plus en plus fréquents. Ainsi, les banques qui proposent ce type d’emprunt ne courent pas les rues.

Pour en avoir le cœur net, vous pouvez vous tourner vers les comparateurs en ligne. Pour un accompagnement plus personnalisé, il est recommandé de s’attacher les services d’un courtier. Ce dernier est en mesure de vous donner la bonne information. Mais avant, votre âge au moment de l’emprunt, votre situation financière, votre apport personnel sont autant de facteurs qui pèseront dans la balance.