Comment accorder un instrument de musique ?

Si la musique est une de vos passions, alors cet article va vous intéresser. En effet, c’est un art qui adoucit les mœurs. Faire de la musique revient à connaitre les instruments à cordes. Aussi, il importe de savoir comment accorder ces instruments pour obtenir de belles mélodies.

Les instruments à cordes

Les instruments musicaux de cette famille ont plusieurs cordes. En y jouant, des notes musicales différentes sonnent. Les instruments à cordes sont entre autres :

Lire également : Les incontournables de la mode et du style pour la prochaine saison

  • La guitare dispose de 6 cordes. Elle s’utilise beaucoup dans la musique flamenco. Quant à la guitare électrique, elle s’utilise beaucoup dans la musique Rock
  • A découvrir également : Découvrir Ceilhes-et-Rocozels : patrimoine, activités et nature en Hérault

  • Le violon possède 4 cordes. Il se place sous le menton et on y joue en frottant les cordes avec son arc. Le son du violon est très agréable. Le violoncelle est un instrument de la famille du violon et il se joue aussi avec son arc
  • L’ukulélé est une petite guitare à 4 cordes. Il est très utilisé à Hawaï.
  • La harpe a jusqu’à 39 cordes qui sonnent en les grattant avec les doigts
  • le piano est une exception. À l’intérieur, il a 239 cordes qui se frappent en appuyant sur les touches. Il est aussi à percussion.

Aussi, il importe de jouer les notes à vides. Celles-ci diffèrent en fonction de l’instrument utilisé. Pour beaucoup d’instruments, les cordes sont placées de la plus aiguë à la plus grave. Cependant, des instruments comme le banjo et l’ukulélé ne suivent pas cet ordre.

Utilisation d’un accordeur pour accorder les instruments

Accorder c’est ajuster ou régler le son d’un instrument de musique selon un standard ou selon un autre accordage désiré.

Destiné à tous les instruments à cordes, l’accordeur permet d’accorder parfaitement son instrument en reproduisant les notes de références. Et ce, qu’il s’agisse du violon ou de la guitare.

Dans la plupart des accordeurs, une aiguille sera placée au centre quand la note sera juste. Lorsque l’aiguille se place du côté droit, rendez un peu plus grave le son en desserrant la corde. À l’inverse, si l’aiguille se place du côté gauche, rendez plus aigu le son en serrant la corde. Et ce, pour atteindre le centre, donc la note désirée.

Il existe sur le marché :

  • L’accordeur violon : spécifique pour le violon, cet accordeur d’une grande précision est à placer à côté de vous.
  • L’accordeur chromatique : parfaitement adapté, cet accordeur est muni d’une pince très pratique.
  • Aussi, l’accordeur polyvalent : un accordeur qui convient à tous les instruments et qui est également métronome

Enfin, lorsque vous téléchargez votre accordeur sur votre ordinateur, munissez-vous d’un microphone pour capter le son de vos cordes.

Les instruments à vent et leur accordage

L’accordage des instruments à vent est un peu différent de celui des instruments à cordes.

Il s’agit, effectivement, d’ajuster les notes émises par l’instrument pour trouver le son juste. L’accordeur peut être utile pour aider à trouver facilement la note désirée. Il n’est pas obligatoire et de nombreux musiciens préfèrent utiliser leur propre oreille pour régler leur instrument.

Pour accorder votre clarinette, placez-la sur vos genoux ou sur une table et commencez par régler le bec. Pour cela, utilisez une anche neuve et placez-la dans le bec avant de serrer légèrement les ligatures. Soufflez doucement tout en tirant la partie mobile du barillet afin d’avoir un son clair sans vibrato inutile.

Si vous avez un saxophone alto ou ténor à disposition, insérez-le crocodile dans le pavillon puis soufflez dans l’embouchure en jouant la note que vous voulez ajuster. Réglez ensuite avec vos doigts jusqu’à ce que la note soit juste.

Pour les trompettes, commencez par pousser tous les pistons vers leur position normale (tous levés). Jouez alors cette note pendant quelques secondes sans appuyer sur aucune touche ni piston : c’est une note appelée ‘open’ (ouverte). Avec une embouchure bien positionnée, cette note devrait être un La. Appuyez sur la première valve et jouez à nouveau cette note. Si vous êtes accordé correctement, en appuyant sur la première valve, vous devriez jouer un si bémol (=la #) à la place du La que vous avez joué précédemment.

Pour les cuivres graves comme le tuba ou le trombone basse, il existe des accordeurs spécifiques avec des micros connectés directement aux instruments afin de faciliter l’accordage.

L’accordage des instruments à percussion

L’accordage des instruments de percussion est une tâche essentielle pour produire un son harmonieux et agréable. Les percussions sont souvent utilisées en accompagnement dans différents genres musicaux, de la musique classique au rock en passant par le jazz ou encore les musiques du monde. Chaque type d’instrument a ses propres techniques d’accordage.

Les tambours et les caisses claires peuvent être accordés assez facilement avec l’aide d’un appareil appelé tensionmètre. Cet outil permet de mesurer la tension des peaux qui constituent l’instrument et ainsi de savoir s’il faut augmenter ou diminuer celle-ci pour obtenir le son souhaité.

Pour accorder une batterie, vous devez vérifier si toutes les notes sont bien alignées horizontalement avant tout réglage. Pour ce faire, utilisez un diapason ou un accordeur électronique si vous en avez la possibilité.

Il est capital de bien comprendre les techniques d’accordage spécifiques à chaque instrument afin de produire le son parfait et ainsi satisfaire pleinement l’auditeur.