Comment manager une équipe difficile ?

Pour gérer son équipe, le manager doit faire appel à ses différentes qualités de gestionnaire. Cependant, dans cette gestion il peut lui arriver d’être confronté à des situations pas toujours habituelles. Ces situations, qui constituent souvent un handicap au travail, proviennent notamment des comportements problématiques des collaborateurs. Il convient donc de savoir gérer cette difficulté pour avancer. Dans cet article, découvrez en 6 points comment manager une équipe difficile.

Commencer par analyser la situation pour mieux l’appréhender

Par analyse de la situation, il s’agit de relever le vrai problème qui rend l’équipe difficile. Comme le caractère difficile de l’équipe provient souvent du comportement des membres, il s’agira ici de commencer par comprendre les personnalités qui rendent l’équipe de travail difficile à manager. Ainsi, parmi les caractères que vous rencontrerez, il peut y avoir :

A lire en complément : Où acheter les objets publicitaires ?

  •       Le collaborateur rebelle qui n’applique pas la procédure de travail ou qui n’accomplit pas un travail spécifique
  •       Le collaborateur timide qui n’exprime pas son point de vue au sein de l’équipe pour faire avancer le travail ou qui est démotivé
  •       Le collaborateur qui remet en question les informations que les autres apportent
  •       Etc.

Cerner ces différentes personnalités permet de se faire une idée du type de management à mettre en place pour relever la difficulté. L’objectif n’est pas de changer la personnalité de vos collaborateurs, mais plutôt de comprendre leurs personnalités pour les adapter aux situations.

Relever l’impact du comportement sur le travail

Relever les différents impacts que ces comportements peuvent avoir sur le travail, constitue en effet un moyen de légitimer votre initiative. Les impacts relevés seront pour vous des preuves tangibles à leur montrer, afin de facilement leur faire changer d’avis. Le comportement d’un seul peut démotiver tout le groupe et celui de toute l’équipe peut entraîner des retards dans le planning ou une baisse de performance.

A lire également : Comment créer un site internet pour une entreprise gratuitement ?

Procéder à l’identification de la source des comportements difficiles

Une fois les impacts relevés, vous devez chercher à identifier la source de ces comportements à l’origine de l’équipe difficile. En réalité, il faut savoir que tout comportement d’une équipe est le résultat d’une situation. Au sein de votre équipe, il peut s’agir d’un changement dans l’organisation, d’un surplus de travail, etc.

Identifier la situation qui rend l’équipe difficile est donc une étape très indispensable pour pouvoir manager une équipe difficile. Pour y arriver, une communication entre vous et votre équipe s’impose. Mais pour être plus efficace, il convient de procéder à une communication individuelle. Chaque collaborateur entretenu pourra alors vous fournir les informations sur ce qui le motive à travailler.

En prenant conscience des ressentis de vos collaborateurs, vous pourrez adapter votre management à leurs besoins. Pour plus motiver votre équipe, c’est ici que vous montrerez à chaque collaborateur l’impact de son comportement sur le travail. Et en tant que manager, si la source est votre management, n’hésitez pas à vous remettre en question pour faire avancer l’équipe.

Adopter une communication individuelle positive

Pendant vos discussions individuelles avec vos collaborateurs, vous devez trouver la meilleure posture pour faciliter la communication. Pour cela, vous devez être neutre et empathique. C’est-à-dire ne pas s’impliquer personnellement et essayer de comprendre les émotions de vos collaborateurs tels qu’ils les énoncent. Et votre communication ne doit pas être violente. Votre empathie devrait se voir à travers vos mots.

Réorganiser le travail en impliquant son équipe

Une des solutions qui permet de remédier aux comportements d’une équipe difficile, réside dans la modification du contexte de travail. C’est-à-dire qu’il faut agir sur des éléments tels que l’environnement de travail, les postes de travail, etc. Le but est d’optimiser l’efficacité de l’équipe en valorisant les talents des collaborateurs qui la composent. Chaque collaborateur travaillera là où il pourra être le plus utile compte tenu de ses aptitudes. C’est ainsi que vous allez réussir à les impliquer dans le travail.

Être reconnaissant et faire preuve de leadership

Impliquer les salariés dans la gestion d’une organisation permet certes de mieux atteindre les objectifs, mais cela seul ne suffit pas. La reconnaissance de leurs efforts est une manière de les encourager à faire davantage d’efforts. Tout ceci doit être fait tout en faisant preuve de leadership, c’est-à-dire sans en faire de trop.